Jean-Pierre Pernaut fait encore face au cancer, cette fois, il est confronté au cancer des poumons, après avoir terrassé celui de la prostate. Et il semble même s’excuser des désagréables conséquences de sa maladie, ce qui a étonné Bernard Montiel, qui l’accueilli dans son émission sur Animaux TV.

« Je l’ai reçu aujourd’hui sur Animaux TV », a déclaré Bernard Montiel dans Touche pas à mon poste, l’émission présentée par Cyril Hanouna sur C8.

Et de livrer ensuite une surprenante confidence du mari de Nathalie Marquay, qui s’est excusé d’avance pour l’éventualité d’une quinte de toux.

«Je lui ai dit « ne t’inquiètes pas. Si ça t’arrive on va couper », a déclaré le comparse de Cyril Hanouna, se réjouissant par la forme affichée par l’ancien pape du JT de TF1, qui a brisé le silence sur sa maladie pour mettre en garde les autres sur les dangers de la cigarette.

« Tout va bien pour l’instant. On surveille. Tout est sous contrôle », a tenu à rassurer Jean-Pierre Pernaut, qui a subi une lourde opération en juillet dernier, deux mois après que cette maladie lui a été diagnostiquée.

« Si j’en parle, d’abord je pense qu’il ne faut pas avoir peur du cancer ; j’en ai eu un : la prostate, vous le savez. J’en ai parlé pour essayer d’améliorer la prévention. Même chose pour le poumon, je pensais que ça n’arrivait qu’aux autres pendant des années et des années », a-t-il déclaré.