Ce serait avec sa compagne qu’Ary Abittan a finalement pris la décision de quitter Paris pour la campagne pour se ressourcer, après des révélations sordides sur l’affaire de viol dans laquelle il est impliqué.

Le héros de la saga « Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu », est visé par une plainte pour viol avec violence par une jeune édifiante de 21 ans dont l’identité n’est pas été révélée.

Traumatisée par ce drame, la jeune femme se serait isolée et n’irait plus en cours. Son année scolaire serait gâchée.
D’après son avocat, qui brise le silence au micro de RTL, la présumée victime se trouverait dans un état physique et psychique déplorable.

Des rapports médico-légaux, consultés par le magazine Public, révéleraient des blessures au coccyx, qui auraient nécessité deux jours d’ITT (Incapacité temporaire de travail).

Elle présenterait par ailleurs des contusions et serait sujette à des crises d’angoisses.
Contacté par le magazine Public, le mieux informé sans doute sur cette affaire, l’avocat d’Ary Abittan a refusé de briser le silence sur cette histoire et encore moins s’exprimer sur les prochaines échéances auxquelles « devra faire face » son illustre client .
Et de nous apprendre que l’humoriste de 47 ans s’est retiré à « la campagne avec compagne pour se ressourcer ».