Anne Sinclair est passé par des moments très difficiles, après sa rupture avec Dominique Strauss-Khan.

Et c’est lors d’un entretien avec Libération que ce dernier s’est confié et a ouvert son cœur. Apparemment, leur différence d’âge n’a jamais été un obstacle.

L’Académicien de 88 ans s’est livré leur relation dans les colonnes de Libération. Il
« Je l’ai tirée de la dépression grave qui la menaçait », a-t-il lancé au sujet d’Anne Sinclair, qui était presque déprimée après sa rupture avec l’ancien patron du Fonds Monétaire international.

« J’ai eu une vie sentimentale très compliquée, n’entrons pas dans les détails (…) Elle est morte il y a dix ans.

Je ne peux pas en parler tant je suis affecté. Je suis heureux. Regardez la femme merveilleuse dont je partage la vie. », a-t-il annoncé à ce sujet.

Ce dernier s’est également confié au magazine « Paris Match » :

« Pierre a un univers intel­lec­tuel très large, très fourni, qui m’est infi­ni­ment supé­rieur. Il est histo­rien. Il a édité plus de mille livres chez Galli­mard. Il a accom­pli une œuvre consi­dé­rable avec Les lieux de mémoire (une collec­tion en trois tomes édités chez Galli­mard ndlr) », a déclaré la directrice éditoriale du Huffington Post.