Dans Télé 7 Jours, à l’occasion de la sortie de son dernier album, Vivante, Amel Bent s’est laissé aller à quelques confidences sur sa vie familiale, et notamment une surprenante rencontre avec son père, qu’elle n’avait pas vu durant de nombreuses années.

La coach de Voice l’évoqué dans une chanson intitulé « Merci Monsieur », où elle aborde l’absence de son père durant son enfance. Elle l’a désormais encaisse. Amel Bent est bien plus apaisée ».

« J’avais besoin de faire cette chanson. La maturité et les discussions avec les miens m’ont permis m’ont donné un nouveau regard sur cette partie de mon histoire. Devenir maman, vivre un papa (son mari ndlr), voir ses craintes, ses maladresses, tout cela a changé ma vision », a reconnu la coach de The Voice.

A lire aussi  Bernard Tapie, sa méthode contre le cancer – Cette idée qui aide encore les patients

En appelant son père Monsieur, c’est d’une certaine manière lui rendre son rang. « Papa t’es un grand, je ne te vois pas comme quelqu’un qui a failli à son devoir. Je ne t’en veux pas », poursuit Amel Bent avant de revenir sur sa rencontre avec son père, qu’elle a revu pour la première fois après des années d’absence.

« Il ne savait pas quoi me dire et avait juste les larmes aux yeux. J’ai été mal à l’aise face à la douleur, aux regrets, aux remords que je voyais dans son regard ».