Bien avant de tomber enceinte, comme le révélait à la mi-octobre le magazine Closer, Amel Bent a fait une fausse-couche.

C’était l’an dernier, alors qu’elle tournait The Voice, le télé-crochet de TF1, dans lequel elle officie en qualité de jurée aux côtés notamment de Marc Lavoine et Vianney.

Ce drame familial, la maman de Sofia et Hana, ses deux petites puces âgées de 5 et 3 ans, en parle dans Sept à huit, dans le cadre de la séquence proposée par Audrey Crespo-Mara sur TF1.

« Ça commence par des crampes au niveau du ventre. J’appelle évidemment tout de suite mon médecin qui me dit que c’est un peu normal. Dès la fin de l’enregistrement, j’irai le voir pour faire la fameuse première échographie », a confié celle qui partage depuis de très nombreuses années la vie de Patrick Antonelli, coach sportif d’origine corse.

Les douleurs ne s’étaient pas calmées, pire : Elles se sont intensifiées.

Amel Bent n’a rien dit à ses collègues, en espérant qu’il n’y rien de grave.

Finalement, c’est le choc. Après une échographie, le médecin lui annonce qu’elle a fait une fausse-couche.

« Quand on vous dit : ‘Vous êtes enceinte mais vous n’aurez pas d’enfant’, c’est dévastateur !, explique-t-elle. C’est une situation très particulière, très douloureuse, tant physiquement que psychologiquement ».
Son témoignage émouvant est à retrouver ce dimanche 24 octobre dans son intégralité sur TF1.

Au cours de l’émission, Amel Bent ne compte la réjouissante rapportée par Closer, qui affirme ce drame surmonté. Elle serait enceinte de quatre mois et son accouchement serait prévu pour le mois de mars.