En entretien avec « People », Albert de Monaco a balayé d’un revers de main toute brouille entre les membres de son clan. Une rumeur prétend qu’il se serait disputé avec Caroline de Monaco à cause de Charlène de Monaco.

La maman de Jacques et Gabriella aurait accepté de participer le 19 novembre dernier à la fête nationale à condition que sa belle-sœur, Caroline de Monaco, n’y soit pas.

«Elle a accepté de revenir en posant ses conditions, à commencer par la plus vitale pour elle : d’accord pour assister aux représentations officielles, mais avec l’assurance que Caroline, avec qui ça a pas toujours été tondu, n’y soit pas », a confié une source proche de la famille princière au magazine Voici, qui alimente de grosses tensions familiales.

Cette demande de la première dame du Rocher aurait « engendré une énorme dispute entre Albert et sa sœur ainée ».

Albert de Monaco serait même allé jusqu’à demander à sa sœur Caroline, qui a été exemplaire durant l’absence de sa belle-sœur, « de ne pas venir pour la fête nationale, histoire d’éviter les tensions. Entre eux la discussion été musclée, mais Caroline n’a pas voulu céder ».

Mais cette allégation est mise en doute par le prince Albert, qui a profité d’un entretien avec le magazine «People » pour remercier les membres de la famille qui ont répondu présent en l’absence de Charlène de Monaco.

Il a été « entouré de famille, d’amis et d’un personnel formidable, je sais que nous ne sommes pas seuls », a déclaré le mari de Charlène de Monaco. « Nous avons le soutien, l’amour et l’amitié autour de nous de ces personnes et des citoyens de Monaco. Je sais que nous allons nous en sortir ».