Albert de Monaco aurait été mis dans l’embarras Charlène de Monaco à son retour sur le Rocher. Une séance photo aurait tourné au fiasco.

Cet épisode, le magazine Voici y revient dans son numéro daté du 19 novembre.

« Le 8 novembre », lorsque la première dame a posé le « pied » en principauté après un isolement forcé en Afrique du Sud, le pays de son adolescence, « les photographes du Palais voulaient immortaliser des retrouvailles idylliques avec Albert et les enfants ».

Ce jour-là, Charlène de Monaco n’en aurait fait qu’à sa tête.

« Hélas, non seulement la princesse ne portait pas son alliance – un détail qui n’est pas passé inaperçu – mais en plus elle a refusé d’ôter son masque ne serait-ce que le temps d’un cliché », précise le magazine «Voici», qui confirme l’information selon laquelle l’épouse du prince Albert de Monaco aurait été admise dans un centre de désintoxication en Suisse, peut-être à Zurich.

C’est la princesse qui a à nouveau décidé de quitter Monaco, a confirmé son époux lors d’un entretien accordé au magazine People.

« Je l’ai fait asseoir avec ses frères et une belle-sœur. Elle avait déjà pris sa décision, et nous voulions seulement qu’elle la confirme devant nous. C’est ce qu’elle voulait. Elle savait déjà que la meilleure chose à faire était d’aller se reposer et de suivre un vrai traitement encadré médicalement », a expliqué le prince Albert de Monaco, qui a refusé de dévoiler l’endroit où la princesse est soignée.