Spécialement affaibli par la crise sanitaire en lien avec l’épidémie du covid-19 qui a sévit de plein fouet la monde entier, Alain Delon s’est toujours retranché dans sa belle et grande résidence de Douchy, située dans le Loiret. Ce dernier est accompagné par une équipe médicale, qu’il l’aide à retrouver ses forces après son AVC survenu l’été dernier et qui a eu des conséquences graves sur sa santé.

En effet, le magazine people « Ici Paris », dévoilé récemment que le père de trois enfants, n’avait plus le désir de se battre. Il a failli mourir avec cet AVC. En réalité, Alain Delon aurait beaucoup de peine à communiquer et à se mouvoir. Il y a peu, l’acteur émérite avait déclaré qu’il était en train de se battre faveur de l’euthanasie.

« Un pays où l’euthanasie est autorisée par la loi. Décider de sa propre mort, un choix qui n’est pas pour déplaire, loin de là, au Guépard », a relaté l’hebdomadaire, qui reprend les propos de l’artiste. « Il y a un côté très propre, net. Tu es dans ta chambre avec les gens que tu veux, avec les amis que tu as choisis », a livré Alain Delon.

Loading...

À ce jour, c’est un tout autre problème qui vient de chambarder les projets du monstre sacré du cinéma français. Et celui-ci n’a rien avoir avec le côté médical de sa vie. En effet, Ari Boulogne a saisi la justice afin de faire d’assurr la reconnaissance officiellement de lien de paternité avec Alain Delon, qui d’après ses confidences, serait son père biologique.

À en croire nos confrères du Journal Du dimanche, le tribunal judiciaire d’Orléans a été dessaisi de l’affaire au profit d’une juridiction suisse, où se situe la résidence principale d’Alain Delon et qui serait qualifié plus compétente à trancher sur ce dossier. Rappelons que Ari Boulogne, est un photographe de 58 ans et a dévoilé qu’il serait issu d’une relation entre la chanteuse Nico et Alain Delon.

En effet, Ari Boulogne a tenu à couper court aux allégations disant qu’il avait mené cette démarche de reconnaissance de paternité juste pour des motifs financiers. Celui qui n’a jamais masqué ses ennuis d’argent, a précisé que cette démarche avait été faite pour ses deux enfants, pour qu’ils connaissent leur origine.

« Il a estimé que ses deux enfants ne devraient pas être privés de leur lien de filiation », a révélé son avocat Me Michel-Guillaume Fleury. Pourtant, la chroniqueuse Kelly Vedevelli de TPMP, présentée par Cyril Hanouna sur C8, s’est dernièrement interrogée sur la motivation profonde d’Ari. « Est ce pour son bien-être personnel ou son héritage », s’est-elle demandée…